Autochromes Lumière

Le 2e vernis

L'étendage du vernis imperméable
Le réseau laminé doit être recouvert d'un vernis imperméable afin de protéger les grains de fécules de l'émulsion et des solutions de développement. Ce vernis évite tout dégorgement des colorants. Il est conçu avec un indice de réfraction proche de celui de la fécule. Il peut masquer ainsi les dernières imperfections du réseau et accroître sa transparence. Le solvant ne doit pas provoquer la dissolution des colorants et du premier vernis. Louis Lumière élabore un vernis conforme à ces exigences en élaborant une solution à base de résine dammar, de nitrate de cellulose plastifié avec de l'huile de ricin dans de l'acétate d'éthyle.

Gomme dammar : 28,8 g
Nitrate de cellulose : 7,2 g
Huile de ricin : 4,536 g
Acétate d'éthyle : 360 ml

La densité de ce vernis devait être située entre 0,918 à 0,922.
Après traitement, les plaques sont stockées pendant au moins 24 heures avant l'émulsionnage.