Autochromes Lumière

Les confrères scientifiques

« C'est en 1894 que j'ai rencontré Auguste et Louis Lumière, chez mon ami Alphonse Winckler. D'emblée séduit par la simplicité de leur accueil et par l'étendue de leur savoir, je devins bientôt l'hôte de la maison ». Hommage posthume de Léon Bérard à Auguste Lumière. L'Avenir Médical, numéro spécial, octobre 1954.

Deux exemples de l'école médicale lyonnaise

Professeur de chirurgie, membre de l'Académie de médecine, correspondant de l'Académie des sciences, chef de clinique, puis, chirurgien des hôpitaux de Lyon Léon Bérard Léon Bérard
Bérard, Léon, chirurgien, professeur de chirurgie, Morez (Jura), 17 fév. 1870 - Lyon, 2 sept. 1956

est une des figures majeures de l'école médicale lyonnaise du XXe siècle. Originaire de Morez, comme les Winckler, ses relations avec les Lumière n'auront de cesse de se développer. Il présente en 1901, avec Auguste Lumière, une communication à l'Académie de médecine sur le thème : De la photographie des couleurs, (procédé de MM A. et L Lumière), appliquée aux sciences médicales. Ils réalisent ensemble des autochromes pour illustrer son enseignement de la chirurgie à l'image du professeur Letulle. Durant la Grande Guerre, Auguste et Léon ?uvrent ensemble à l'Hôtel-Dieu de Lyon. En 1923, Léon Bérard crée le centre anti-cancéreux qui porte aujourd'hui son nom. Bien que leurs théories sur les origines des maladies différent sur bien des points, en particulier sur celles des cancers, ils n'en furent pas moins très liés. Nous devons à ce grand novateur et théoricien, de nombreux traités, communications et études médicales. Son fils Marcel, épouse en 1938 la troisième fille de France Lumière et Charles Winckler.

Docteur en médecine, Paul Vigne Paul Vigne
Vigne, Paul, médecin, Savines (Htes-Alpes), 5 juil. 1942 - Lyon, 1942


entre à l'école du service de Santé militaire en 1897. Spécialiste de bactériologie et d'hygiène, ses publications et ses recherches l'amènent à intégrer les laboratoires Lumière de biologie et de physiologie expérimentale. Attaché puis directeur du bureau d'hygiène de Lyon, ce collaborateur attentif d'Auguste Lumière dirige dès sa création en 1904, la revue l'Avenir médical, fondée par son mentor. Il est le biographe reconnu d'Auguste Lumière au travers de La Vie laborieuse et féconde d'Auguste Lumière, publié en 1942. Cet ouvrage regroupe de rares témoignages contemporains relatant le parcours de la famille Lumière.

Lire la suite >>