Autochromes Lumière

Antoine, le père fondateur

Antoine, le fondateur de la dynastie Lumière
Remarquant l'arrivée sur le marché des plaques sèches au gélatino bromure d'argent, Antoine comprend que la photographie va devenir un art à la portée de tous. Il se dirige alors vers la fabrication, la commercialisation et l'industrialisation de ce nouveau type de produits. Il fonde le 11 janvier 1884 la Société Antoine Lumière et ses fils et crée une industrie qui, durant 70 ans, sera l'une des premières sur le marché international de la photographie. Fortune faite, Antoine Lumière s'engage dans la construction de somptueuses demeures. La Ciotat, Evian, le Cap d'Ail deviennent les lieux de villégiature de la famille Lumière. En 1901, il fait édifier à Lyon le Château Lumière (actuel Institut Lumière). Ces dépenses mettent en péril l'existence même de son entreprise et il est prié instamment par son Conseil d'Administration de laisser à ses fils la direction des Usines Lumière. En 1894, il suggère à Auguste et Louis d'étudier un appareil capable de projeter des images animées et devient le 28 décembre 1895 le premier exploitant d'une salle de cinématographe. Séjournant le plus souvent à La Ciotat, il consacre la fin de sa vie à ses passions premières, la peinture et la musique. Avec ses deux fils aînés, il adhère à la société musicale de l'Harmonie Gauloise. Il peint de très nombreux portraits, des paysages, dont les Rochers près d'Agay. Il décède le 15 avril 1911, dans son atelier d'artiste parisien.