Autochromes Lumière

La numérisation

Regard d'hier - Regard d'aujourd'hui
En inventant la plaque autochrome, les Frères Lumière étaient soucieux de démocratiser la pratique de la photographie des couleurs. Amateurs et professionnels ont ainsi laissé des témoignages multicolores des grands et des petits événements du début du XXe siècle. Plaque de verre unique et fragile, chaque cliché autochrome représente un objet irremplaçable de notre mémoire. Précieusement conservées dans les réserves des musées ou les armoires des particuliers, les plaques autochromes sont très rarement exposées ou projetées. La numérisation permet de les reproduire et donc de les diffuser largement. Elle contribue à faire connaître et à valoriser ces objets de notre patrimoine.

Pour bien regarder les autochromes, les usines Lumière conseillaient d'être dans un environnement à l'abri de toute lumière parasite. Margées avec un passe-partout, les plaques étaient éclairées au verso par une source lumineuse de préférence équilibrée et uniforme. Pour recréer cette vision du passé, la numérisation doit répondre à deux exigences majeures. D'une part, il s'agit de réaliser une copie fidèle des subtilités colorées et lumineuses de la plaque autochrome. D'autre part, la difficulté consiste à restituer ces particularités sur écran informatique, support film (diapositives ou tirages transparents) ou tirage papier.

Lire la suite >>