Autochromes Lumière

Index des photographes

DEGLANE, Louise
Dates et lieux de naissance et de décès non identifiés

Épouse d'Henri Deglane, architecte qui dessinera le corps de bâtiment principal du Grand-Palais, Louise Deglane a magnifié la technique de l'autochrome. Son goût pour l'Italie l'entraîne sur les rives des Grands Lacs, ou elle réalise des portraits. Son œuvre offre un spectacle tout à la fois romantique et baroque. Elle produit également de sublimes images du Tessin et photographie l'architecture italienne. Elle dispose de sublimes natures mortes composées d'objets d'art. En France, elle capte la beauté des voiliers à Étretat et immortalise les demeures et les paysages.

Société française de photographie - SFP


DEMACHY, Léon-Robert
7 juillet 1859, Saint-Germain-en-Laye (Yvelines)
29 décembre 1936, Hennecqueville (Calvados)

Fils de Charles Adolphe Demachy et de Marie Joséphine Zoé Girod de L'Ain. Robert Demachy épouse Julia Adélïa Delano originaire de Detroit (Michigan - U.S.A.) le 2 mai 1893 dont-t-il divorce en 1913. Ces deux fils, Robert Charles, né en 1894 et Jacques, né en 1898 poursuivent une carrière de banquiers comme leur père. Membre de la SFP en 1882, Robert Demachy est le maître et chef de file de l'Ecole pictorialiste. Sa pratique le conduit à utiliser la gomme bichromatée. La collection Demachy de la Bbliothèque nationale de France est composée d'autochromes. Il n'a pas été à ce jour possible d'en identifier les auteurs.

Bibliothèque nationale de France - BnF


DESCHAMPS, Paul
Dates et lieux de naissance et de décès non identifiés

Paul Deschamps, conservateur au musée des monuments français, est un éminent spécialiste de l'architecture des royaumes francs d'Orient contemporains des Croisades. Il réalise au Moyen-Orient plusieurs reportages photographiques entre 1928 et 1934 et photographie sur plaques autochromes des monuments du Liban, de Terre-Sainte, de Syrie, en particulier le Krach des Chevaliers. Successeur de Camille Enlart à la direction du musée de Sculpture comparée (1927-1959), Il préside à la rénovation de cette institution dans le nouveau palais de Chaillot. Ouvert en 1937, le musée des Monuments français a resserré ses collections sur les seuls moulages français et va s'enrichir d'une nouvelle section consacrée aux peintures murales. Le parcours muséographique est ponctué de nombreuses photographies qui resituent les sculptures moulées dans leur contexte monumental.

Médiathèque de l'architecture et du patrimoine


DRUET, Eugène
26 juin 1867, Paris 10e -21 janvier 1916, Paris 16e

Chasseur alpin, puis, tenancier avec ses parents, d'un café, le Yach-club français 3, place de l'Alma, Eugène Druet embrasse une carrière de photographe d'art. Il met au point un procédé de reproductions des oeuvres à l'aide de grands clichés verre. Il ouvre une galerie rue du Faubourg-Saint-Honoré, vite connue des plus grands peintres et sculpteurs de la fin du XIXe siècle, en particulier Auguste Rodin, il constitue un gigantesque catalogue de photos d'art. Cet établissement est repris par François Antoine Vizzavona, en 1949.

Médiathèque de l'architecture et du patrimoine


DUMAS, Georges
1891, lieu de naissance non identifié - 1972, lieu de décès non identifié

Georges Dumas travaille d'abord chez un encadreur puis chez un photographe où il exerce le métier de portraitiste. C'est peut-être grâce à ce talent qu'il entre au service des « Archives de la Planète » en 1920, à son retour à la vie civile. Pendant ses premières années de collaboration à l'?uvre d'Albert Kahn, il travaille essentiellement à Boulogne où il réalise la plupart des portraits des invités du mécène et de la société « Autour du Monde ». Au printemps 1926, il entame sa première grande mission en partant au Japon pour plus de dix-huit mois. Particulièrement attaché à ce pays, il apprend la langue japonaise pour se passer d'un interprète. Il est reçu notamment par la princesse Kitashirakawa, une amie d'Albert Kahn, déjà rencontrée en France. En 1927, il part aux Indes à l'occasion du jubilé du maharadjah de Kapurthala, venu lui aussi à Boulogne. Passionné par la restitution des couleurs, il expérimente pour les « Archives de la Planète » la cinématographie en couleurs (procédé Keller-Dorian). Après son départ en 1931, il tente de mettre au point un procédé industriel de cinéma en couleur et co-invente le procédé Du-gro-ma-color qui reste néanmoins à l'état de prototype.

Musée départemental Albert-Khan