Autochromes Lumière

Les ancêtres vignerons

Des origines haut-saônoises
Les origines de la famille Lumière sont connues à partir de 1754, et se situent dans le village de Jonvelle (Hte-Saône). François Lumière François Lumière
Lumière, François, vigneron, vers 1754 - Bousseraucourt (Hte-Saône), 28 mai 1826

épouse, ce 17 janvier 1775,
Louise Landiot Louise Landiot
Landiot, Louise, vigneronne, Bourbévelle (Hte-Saône), 21 mai 1742 - id. 11 fév. 1814





, âgée de 33 ans. François est le fils illégitime de Claude Lumière Claude Lumière
Lumière, Claude, dates de vie non connues






et
Hélène Robin Hélène Robin
Robin, Hélène, Jonvelle (Hte-Saône), 28 sept. 1729 - id. 10 oct. 1805







, qui sont les plus anciens ancêtres connus de la famille Lumière. Des cinq enfants du couple, seul François-Léopold François-Léopold
Lumière, François-Léopold, vigneron, Jonvelle (Hte-Saône), 19 nov. 1778 - id. 28 mars 1841








transmet le nom Lumière. Il épouse Anne Ferniot Anne Ferniot
Ferniot, Jeanne dite Anne, vigneronne, - 28 oct. 1769 Jonvelle (Hte-Saône), - id. 4 nov. 1847









et là encore seul leur fils Nicolas Nicolas
Lumière, Nicolas, vigneron, réparateur de machine agricoles, Jonvelle (Hte-Saône), 28 avr. 1897 - Paris 5e anc., 4 juin 1854










perpétue le nom. Le 2 mai 1821, Nicolas épouse Louise Huguenin Louise Huguenin
Huguenin, Louise, sage-femme, 1er janv. 1800 - Paris 9e anc., 25 avr. 1854











, sage-femme. Ils auront trois enfants Françoise, Marie et Claude-Antoine Lumière, le père fondateur.

Des enfants de la terre
Les Lumière sont vignerons durant quatre générations. En effet, François, François-Léopold, Nicolas et même Antoine Lumière, cultivent la vigne de 1775 à 1911. Il est à noter que les aïeux d'Antoine Lumière savent au moins signer de leurs noms. Une donation entre vifs de 1841, nous apprend que François-Léopold Lumière possède à Jonvelle, une maison avec jardinet, des parcelles de terre de moins de 1 Ha, composées de vignes et de chanvre en bord de Saône. Cette culture à forte plus-value, apporte un revenu non négligeable à la paysannerie de l'époque. Ainsi, peut-on affirmer que la famille Lumière, sans être riche, ne se trouve pas non plus sans ressources.

Lire la suite >>