Autochromes Lumière

Guide des collections

Cinémathèque Robert-Lynen, mairie de Paris

11, rue Jacques Bingen
75017 Paris
Téléphone : 01 42 12 81 54

Créée en 1925 sur décision du conseil municipal, la cinémathèque de la ville de Paris ouvre ses portes le 1er janvier 1926. Il s'agissait alors de rassembler un ensemble de films et de photographies pouvant servir d'auxiliaire à l'enseignement.
Les enrichissements successifs de ses collections témoignent de l'histoire de cette institution, de ses engagements pédagogiques et de ses choix esthétiques.
Le fonds de la cinémathèque est constitué aujourd'hui d'environ 3 800 films de courts- métrage, de 10 000 photographies noir et blanc et de la collection des 3 250 autochromes Jules Gervais-Courtellemont.
Avec l'acquisition de cette collection de photographies en couleurs en 1932, la Cinémathèque contribua à la diffusion de l'?uvre de Gervais-Courtellemont. Ses vues sur les régions de France, le premier conflit mondial, les régions d'Afrique du Nord, d'Orient et d'Extrême Orient, furent projetées dans les écoles de la Préfecture de la Seine jusqu'en 1939.
Après guerre, déménagement et réorientation du service les reléguèrent à l'oubli.
Aux hasards des rangements, environ 3 250 plaques autochromes furent exhumées en 1992. Un long travail d'inventaire et de recherche se mit en place. Une étroite collaboration avec l'Atelier de Restauration et de Conservation des photographies de la Ville de Paris fût instaurée, permettant la mise en place de projets de valorisation de ce patrimoine.

DESBOUTIN (Jean)
GERVAIS-COURTELLEMONT (Jules)


Collection Gabriel Veyre
Philippe Jacquier - Marion Pranal
12-14, rue Jean-Jacques Rousseau
93100 Montreuil
Téléphone : 01 48 70 02 02
E-mail : contact@gabrielveyre-collection.org
Site internet : http://www.gabrielveyre-collection.org

Le fonds se compose pour une part de photographies noir et blanc prises autour du monde de 1896 à 1899 par Gabriel Veyre lorsqu'il était opérateur des frères Lumière. Cette série comprend notamment un important reportage photographique commandé par Paul Doumer sur l'Indochine en 1899. La correspondance entretenue avec sa mère pendant toute cette période fournit un document précieux où sont décrites les premières projections dans les pays traversés. L'autre partie du fonds se compose de clichés pris au Maroc dès 1901 alors qu'il était photographe à la cour du Sultan Moulay Abd el Aziz. Dans son livre écrit en 1905, « Dans l'intimité du sultan », Gabriel Veyre raconte l'initiation photographique d'un jeune sultan passionné qui veut tout connaître, des mystères de la chambre noire aux premiers essais de trichromie avant l'avènement de l'autochrome.
La majeure partie de la collection est constituée d'autochromes sur support souple (Filmcolor) pris par Gabriel Veyre en 1934-1935. La collection comprend également 2 heures de films 16mm Kodachrome datant de la même époque.

VEYRE (Gabriel)