Autochromes Lumière

 La « petite usine » des couleurs

L'usine des couleurs est située boulevard Gambetta. Nous n'en trouvons qu'une courte description dans les rapports Lumière indiqués dans l'acte de 1911, au moment de la fusion avec les établissements Jougla:

« III. - Usine des Couleurs.
Une autre usine, située à Lyon, cours Gambetta, n°s  235 à 247, servant à la fabrication des plaques pour la photographie en couleurs, comprenant :
Le terrain, d'une superficie de quatre mille quatre-vingt-dix-sept mètres carrés trente et un décimètres carrés ;
Et l'ensemble de constructions et de bâtiments élevés sur ledit terrain à usage d'ateliers pour la préparation de l'émulsion pour les plaques autochromes, la préparation des écrans trichromes ; salles de coulage, séchage, coupage et emballage, magasins, bureaux, dépendances, laboratoires, ateliers de menuiserie, magasins de fournitures, magasins de vernis, ateliers de pose, ateliers de construction d'appareils de précision ; bâtiments servant à la fabrication du gaz pauvre et salles des moteurs et générateurs ; garage pour automobiles ;
Cheminée monumentale ;
Cours, quais couverts ou non.
Le tout joint : au nord, divers propriétaires ; au sud, le cours Gambetta ; au levant, la rue Saint-Honoré ; au couchant, la rue Saint-Marc.
» ...
« B. - Immeubles par destination.
Ceux se trouvant dans l'immeuble sis à Lyon-Monplaisir, cours Gambetta n° 247, dit Usine des Couleurs (art. 3 de la désignation ci-dessus) comprenant notamment : tout le gros matériel, tel que chaudières, machines à vapeur, pompes, ventilateurs, dynamos, moteurs, appareils électriques et celui servant à la fabrication des plaques autochromes ; celui servant à la fabrication du gaz pauvre et à la production d'énergie électrique pour les trois usines formant les articles 1, 2 et 3 de la désignation.
» ...

Dans cette même usine, on peut estimer qu'après le tri des grains de fécule arrivés en bonbonnes à Monplaisir, auront lieu les opérations qui ne pouvaient pas être faites dans les ateliers communs à toute la production : découpage et lavage de verre ... Dans l'atelier du boulevard Gambetta, la fécule triée est teinte. On procède ensuite à l'induction de deux vernis et au colmatage. Le laminage intervient alors, suivi du vernissage et de l'émulsionnage. Le conditionnement pouvait à nouveau être réalisé dans un atelier commun.