Autochromes Lumière

Les Archives de la planète

Comment furent-elles constituées?
Albert Kahn, banquier qui a réussi, consacre entre 1898 et 1931 sa vie et sa fortune à l'établissement de la paix universelle. Pour cela, il crée de nombreuses institutions destinées à favoriser la compréhension entre les peuples et la coopération internationale. Il est convaincu que la connaissance des cultures étrangères encourage le respect et les relations pacifiques entre les peuples. Il perçoit très tôt que son époque sera le témoin de la mutation accélérée des sociétés et de la disparition des modes de vie traditionnels. C'est en 1909, suite à un tour du monde, qu'il concrétise son projet de créer les Archives de la Planète. Il recrute des photographes et des cameramen chargés de saisir tous les aspects des us et coutumes qu'ils rencontrent lors de leurs missions. L'ambition du projet l'amène à confier, à partir de 1912, la direction scientifique au géographe Jean Brunhes (1869-1930), l'initiateur en France de la géographie humaine.

Les deux inventions récentes des frères Lumière sont mises à contribution : le cinématographe (1895) et l'autochrome (1907). Entre 1909 et 1931, Albert Kahn finance des campagnes photographiques et cinématographiques à travers le globe. Ces Archives de la Planète constituent les collections du musée Albert-Kahn. 72 000 plaques autochromes nous sont parvenues et constituent la plus importante collection au monde offrant un panorama de la planète en 50 pays et environ 2 500 portraits d'anonymes et de personnalités intellectuelles, politiques, militaires, religieuses...


Lire la suite >>