Autochromes Lumière

Léon Gimpel, reporter à L'Illustration

La présentation officielle à L'Illustration
Léon Gimpel (1873-1948) est photographe amateur au journal L'Illustration depuis 1904 quand il utilise le tout récent procédé autochrome, qu'il appelle « la 8e merveille du monde ». Il l'applique aussitôt à l'actualité et photographie les souverains du Danemark en visite en France. Le portrait du couple royal est reproduit en hors texte dans l'édition du 15 juin 1907. Ainsi, L'Illustration est le premier journal en France à publier des photographies en couleurs. Léon Gimpel est également l'auteur de l'article décrivant la façon dont les Frères Lumière ont mis en application le principe trichrome. Didactique, il choisi comme exemple le drapeau français pour expliquer la restitution des couleurs. Ses relations privilégiées avec les Lumière lui permettent d'organiser la présentation officielle dans les locaux du journal, le lendemain de cette parution.

La reproduction des couleurs dans l'imprimerie
Dès son premier article de 1907, Léon Gimpel s'intéresse à la méthode de reproduction des couleurs dans l'édition imprimée. « Les positifs sur verre obtenus d'après nature avec les plaques autochromes sont devenus pour nous des originaux auxquels nous avons appliqué le procédé des « trois couleurs » ; ce procédé nous a donné trois clichés typographiques, à l'aide desquels nous avons pu imprimer successivement le rouge, le jaune, le bleu élémentaire, dont le mélange et la superposition ont reproduit fidèlement les colorations mêmes des sujets photographiés. ».
Dans les années 30, le journal, en pleine prospérité, construit à Bobigny une des plus grandes et des plus modernes imprimeries d'Europe. L'hebdomadaire exploite alors deux techniques d'impression très luxueuses : l'héliogravure et l'offset. L'offset fait de L'Illustration un périodique original car cette technique ne se généralise dans la presse écrite qu'après la seconde guerre mondiale. En 1933, année de l'inauguration des nouveaux locaux, L'Illustration possède trois modèles pour les impressions couleurs sur sept machines offset. Chaque semaine, les articles sont enrichis de plusieurs tirages couleurs et le numéro de Noël est un feu d'artifice multicolore. Jusqu'à sa fin en 1944, le premier hebdomadaire illustré de langue française reproduit des autochromes pour le plaisir de ses lecteurs.

Lire la suite >>