Autochromes Lumière

Les recherches des frères Lumière (1891 - 1895)

Avant l'invention de la plaque autochrome
En 1895, les frères Lumière produisent des diapositives trichromes sur verre. Le brevet d'invention porte l'intitulé Procédé photographique aux mucilages bichromatés donnant sans transfert, des images avec leurs demi-teintes, et application de ce procédé à la photographie des couleurs (brevet français de 15 ans n° 245948 du 22 mars 1895). Le résultat est étonnant, avec des niveaux de saturation fort éloignés de ceux qui existeront sur l'autochrome. Il préfigure, à une époque primitive, des rendus colorés proches des diapositives modernes obtenues par la technique chromogénique chromogénique
l'ensemble des procédés argentiques de photographie couleur dans lesquels les colorants constituant l'image définitive (jaune, magenta et cyan) sont formés par synthèse chimique lors du développement.
. Ce procédé sera présenté sous l'appellation « ALL Chroma » ALL pour Auguste et Louis Lumière. Mais les deux inventeurs ne parviendront pas à simplifier le protocole opératoire associé au procédé. Il sera cependant appliqué à l'édition de vues stéréoscopiques produites dans un atelier spécialement aménagé sur le site de Monplaisir. L'image définitive est formée par l'assemblage, sur un support verre, de trois éléments colorés en jaune, magenta et cyan. La technique employée peut être qualifiée d'hybride. En effet, elle associe la photosensibilité des colloïdes bichromatés (procédés aux sels de chrome) avec le transfert de colorants par hydrotypie ou imbibition hydrotypie ou imbibition
est la pénétration d'un composé liquide dans un corps solide. En photographie, les procédés couleur dits « par imbibition ou hydrotypiques » permettent de produire des images en exploitant l'affinité d'un matériau, généralement organique (gélatine, amidon ?), pour fixer de manière durable des colorants solubles dans l'eau
. Le terme « mucilage », emprunté à la pharmacopée, désigne un liquide visqueux  formé par la solution aqueuse d'une substance colloïdale (gélatine, gomme...).